A la rencontre du Carbonifère sur le terril de l’Héribus.

13 et 14 septembre 2012

 

2012-09-14_1324En ce début d’année scolaire, deux classes de l’école de Saint-Luc à Mons (1r et 2m secondaire, 60 élèves et professeurs), ont tenu à en savoir plus sur l’écosystème terril et la géologie du Carbonifère.

Après une longue marche de l’école à notre local, les élèves ont reçu quelques explications concernant la formation du charbon il y a 320 millions d’années, alors que la Belgique se situait à l’Equateur.

Des fossiles de plantes représentatives de ce système géologique sont passés de mains en mains afin que les enfants puissent se familiariser avec ce qu’ils pourraient découvrir sur le terrain.

Il était temps de se mettre en route et, après 15 minutes de promenade, nous étions au pied du terril de l’Héribus où de nombreux criquets à ailes bleues nous attendaient (espèce protégée en Région Wallonne), parmi un magnifique tapis d’onagres à grandes fleurs (aussi protégées en Région Wallonne).

2012-09-14_1325

L’ascension du terril nous a révélé une vue imprenable sur Mons, Obourg, Estinnes, Thieu, …, et la descente côté Sud nous a dévoilé quelques grandes zones de combustion (lieux où le sol du terril est naturellement très chaud et dégage de la vapeur).

C’est aussi à cet endroit que les élèves ont pu découvrir de nombreux fossiles assez bien conservés : Sigillaria, lépidodendron, Calamites, fougères arborescentes, …

2012-09-14_1334

Au retour, nous avons emprunté les petits chemins de la ceinture forestière pour nous rendre au bord d’une mare en contrebas, peuplée de libellules (Aeschnes bleus), de gerris et autres insectes aquatiques.

2012-09-14_1337

Une balade didactique très instructive pour de jeunes esprits motivés.

Animation scolaire : Visite nature et géologie dans la région de Couvin.

Avec la participation du G.E.S.T., le 4, 14 et 24 mai, l’ASBL Malogne a guidé différentes classes venant d’écoles situées à Schaerbeek.

Le début de la journée commence par la visite des carrières de Beauchâteau, située entre Senzeilles et Neuville.

Le groupe est divisé en deux afin d’en apprendre plus sur la géologie et l’histoire de la carrière, et ensuite sur la faune et la flore.

Située à environ 2 km au sud-est de Senzeilles, cette carrière de « marbre rouge » fut probablement exploitée à partir du XVIIIème siècle.

Le marbre qui en était extrait, était très recherché. Vieux de plus de 370 millions d’années, il est d’origine récifale du Paléozoïque (Dévonien moyen). A cette époque, le climat était tropical et une mer chaude recouvrait le pays. De nombreux fossiles sont présents sur le site.

Après la théorie les enfants ont eu l’occasion d’en trouver quelques uns.

En ce qui concerne la faune et la flore, les enfants ont appris la notion d’écosystème, de chaînes alimentaires, … Ils ont également eu l’occasion d’observer : des bousiers, des larves d’éphémères, des gerris, … et plus encore des tritons, des tétards et pour les derniers groupes d’élèves, de jeunes grenouilles venant de quitter la mare (qui est ici en réalité une grande flaque d’eau).

   

Ensuite nous nous sommes dirigés vers les grottes de Neptune qui sont situées aux portes du village de Petigny (Couvin). Après que tous se soient reposés et restaurés, les animateurs du site emmènent les enfants visiter les grottes dont le parcours se termine en barque.

La visite se clôture avec un peu d’escalade au « Fondry des Chiens », une curiosité naturelle à ne pas manquer.

Il s’agit de gouffres très profonds créés par l’érosion des calcaires sous l’action d’une dissolution sous couvert végétal au Cénozoïque. Certains de ces fondrys ont été exploités pour en extraire le minerai de fer. Il est tout-à-fait possible d’y descendre au fond, mais la prudence est de rigueur!

C’est une zone classée en Réserve naturelle. On y trouve une flore exceptionnelle, notamment des orchidées dont la présence est due à un sol de type « pelouse calcaire ».

Voici toutes les photos de ces 3 jours

Ce diaporama nécessite JavaScript.